180 pas par minute : mythe ou réalité ?

180 pas par minute

Selon plusieurs études scientifiques, 180 pas par minute serait la cadence la plus efficace et la moins contraignante en terme de blessures.

Oui, mais…

Or, ces études ont été réalisées sur des athlètes de haut niveau avec un niveau de pratique expérimenté et qui plus est, à des vitesses bien supérieures à ce qu’on retrouve chez la plupart des coureurs.
Soyons donc juste un peu prudent dans cette affirmation 🙂

Meilleure foulée et posture

Selon ces études, cette cadence permettrait d’avoir une foulée plus fluide. Elle permettrait également d’améliorer son économie de course par l’utilisation de l’effet rebond lié à l’impact du pied au sol sur l’avant pied. Et enfin, une foulée plus courte et plus douce minimiserait l’impact au sol et donc protégerait des blessures.

Réduction des blessures

Certes, l’augmentation de la cadence de course est un facteur de réduction des blessures grâce à une diminution de l’impact au sol.  Cependant, cette augmentation nécessite un travail de foulée conséquent tout en impliquant des chaînes musculaires différentes. En effet, réduire la longueur de la foulée implique une course plutôt sur l’avant du pied (forefoot) ou sur le plat du pied (midfoot).  Par conséquent, ceci entraîne une (sur)utilisation des mollets ainsi que des ischios-jambiers.

Des profils de course différents

Ceux-ci sont-ils suffisamment forts chez chacun d’entre nous? Sommes-nous tous capables de courir 20km en minimalistes? La réponse est non car nous sommes tous différents et utilisons, selon notre schéma de course, des chaînes musculaires différentes. Il suffit de vous souvenir de ce coureur que vous avez déjà croisé et qui avait l’impression de voler ou celui qui avait plutôt l’impression de courir « assis ». Ces coureurs n’utilisent pas les mêmes muscles préférentiellement. Voilà pourquoi il faut être prudent avec des théorie « pour tout le monde ».

Faites une analyse de foulée

Concrètement, c’est grâce à une analyse de foulée que vous aurez la réponse. Et si vous souhaitez modifier votre foulée vers une foulée plus aérienne, faites-le de façon réfléchie. Une transition trop brutale peut être néfaste, voir causer des blessures de surcharge. Soyez progressif. 

Pour qui veut progresser

Courir à 180 pas par minute ne doit pas être le Saint Graal pour tous les coureurs. Toutefois, améliorer sa cadence pour améliorer sa foulée et son économie d’énergie est intéressant pour tout sportif qui souhaite progresser et éviter les blessures. 

Envie d’en savoir plus sur le sujet ? Inscris-toi aux formations de C-Coaching Academy.